Site icon Créon – Un monde d'avenir

La sobriété est-elle un choix de société ?

Partir de la satisfaction des besoins, et non plus de l’offre des entreprises.

Motion ancienne mais plus que jamais d’actualité, la « sobriété » regroupe des réalités multiples à travers des démarches de frugalité, simplicité, zéro gaspillage, efficacité, sobriété énergétique, ou encore de déconsommation. Le dénominateur commun de ces approches est la recherche de modération dans la production et la consommation de produits, de matières ou d’énergie. On peut toutefois s’interroger sur la portée de la notion de sobriété, car celle-ci donne lieu à deux types d’interprétations qui révèlent des choix radicalement différents face à la transition écologique.

D’un côté, la sobriété est considérée comme une évolution volontaire et progressive des comportements individuels vers une modération de la consommation matérielle. Une place importante est attribuée à la recherche d’efficacité, notamment grâce aux innovations technologiques. Cette vision est celle de la majorité des décideurs privés et publics. Or l’expérience montre que les progrès techniques entraînent des effets rebonds qui se traduisent par une augmentation de la consommation. L’impact de la 5G sur l’utilisation d’énergie en est l’illustration.

la suite sur le site de Politis

Quitter la version mobile